Depuis l’arrêté du 6 avril 2011, relatif au management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse et aux médicaments, les établissements de santé ont identifié leur médicament à risque.

Il s’agit de « médicaments requérant une sécurisation de la prescription,

de la dispensation, de la détention, du stockage, de l’administration et un suivi thérapeutique approprié, fondés sur le respect des données de référence afin d’éviter les erreurs pouvant avoir des conséquences graves sur la santé du patient ».

Cette priorité s’inclus dans une démarche mondiale que l’on retrouve dans la prise en compte des Never Events

( les événements qui ne devraient jamais arriver)

Les contrats de bon usage et les CAQES ont permis de suivre la mise en œuvre de cette priorité notamment la mise en place de communication sur ces médicaments, de signalétique de circuit dédié.

L’HAS en a fait un critère impératif de sa version 2020 de la certification des établissements de santé.

Dans ce cadre l’atteinte des objectifs sera évaluée auprès des professionnels notamment sur leur connaissance de la liste des médicaments à risque de l’établissement, des risques spécifiques de ces produits et du déploiement des mesures de sécurité mises en place notamment pour le stockage.

 

Afin d’optimiser l’approche de ce risque nous vous proposons une formation axée sur la notion de médicament à risque, les moyens de gestion et un focus sur les Never Events et leurs outils de maitrise.